Opérations dans la région d'Odessa

		On procède hâtivement à l'organisation d'un secteur défensif, les reconnaissances sont faites et, le 2/19 arrive de Kichinev, met en position
	le 21 mars 1919 dans la région de Bouyalik au nord d'Odessa. L'armée bolcheviste de Gregorieff prend contact et le 6 avril, ordre est donné
	de se retrancher sur la rive droite du Dniester.
		Une nouvelle série d'étapes pénibles commence. Les unités can­tonnées dans de rares villages, n'y trouvent pas de ravitaillement.
	Le typhus règne en maitre et l'eau potable manque. Le 9 avril, les unités commencent à passer le Dniester à Mayaky. La crue subite va rendre
	le passage très difficile. En cet endroit, le bras principal de Dniester n'a que 80 m. et le génie a pu, au prix d'efforts admirables,
	jeter un pont de bateaux. Mais les marais qui s'étendent sur une profondeur de 8 km. sont submergés. À 10h. on interdit aux colonnes de s'engager
	et elles font le tour par Ovidiopol. À 15h les troupes qui sont passées par Mayaky ont de l'eau jusqu'à mi-cuisse, une partie des voitures est enlisée.
	À 20h., les dernières unités arrivent à Palanka, point terminus des marais, d'où elles partent sur Akkermann. Elles cantonnent dans des colonies
	allemandes où elles trouvent à se ravitailler en grains et en foin. Les routes sont aussi mauvaises mais le temps est sec. On repart sur Bendery
	où la D.I. arrive le 4 mai. Les unités de l'A.D. sont mises en position dans les environs pour soutenir l'infanterie qui a pour mission d'empêcher
	l'armée bolcheviste de passer le Dniester.
		Le 4 juin, l'A.D. 30 est reconstituée avec les éléments de l'A.D. 16 dissoute. Le lieutenant-colonel Roussel prend le commandement de l'A.D. 30
		et le lieutenant-colonel Moreteau le commandement du 19 R.A.C. L'A.D. 30 opère dans la région Odessa Bendery, avec des forces russes et grecques,
		jusque dans la première quinzaine de juin contre les forces bolchevistes, puis reçoit l'ordre de quitter les environs de Bendery.
		Quelques unités sont transportées en chemin de fer jusqu'à Reni (frontière russo-roumaine) d'autres regagnent Reni par étapes.
	De cette ville, l'A.D. est dirigée par voies ferrées sur Sofia, puis a Kostinbrode.
	
Accueil du site - Accueil de la base 19 RAC - Page précédente - Page suivante


Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence