MIRDONDAY Jean Etienne

     Né à Besançon (Doubs) le 12 juillet 1778, décédé en Autriche le 4 juin 1809
          fils d'Antoine René et de Jeanne Françoise Maigrot.
     Le 13 février 1794, il fait partie de la garde nationale du faubourg Montmartre où il s'exerçait déjà en 1793, selon son père qui en avait pris le commandement provisoire après le 14 juillet 1789
     il est adjoint provisoire le 19 mars 1795
     sous-lieutenant adjoint de son père en partance pour l'Inde le 13 avril 1795
          l'expédition n'ayant pas lieu, sous-lieutenant à la légion de police générale le 15 septembre 1795.
     Il fait les campagnes de l'an 3 et de l'an 4 à l'armée des Côtes de l'Océan, division de l'Ouest.
     Le 21 mars 1796, il est nommé à une sous-lieutenance vacante de la 114ème demi-brigade.
     Le 4 mars 1796, il était passé à Saint-Domingue comme sous-lieutenant aide-de-camp de son père, chef de l'état-major de la partie espagnole.
     À la mort de son père, il est nommé adjoint lieutenant près l'adjudant général Kerverseau, son beau-frère, le 9 février 1797.
     Il est à nouveau aide-de-camp en date du 4 août 1797, à la promotion de Kerverseau au grade de général de brigade.
Il est promu capitaine le 2 octobre 1797, se distingue à l'affaire du 12 mai 1802 et à celle de Maniel le 5 mars 1803.
          Il est nommé chef de bataillon par le général-en-chef Rochambeau le 10 mars 1803.
     Il quitte Saint-Domingue le 23 décembre 1803 pour être remis à la disposition du ministre de la guerre le 23 septembre 1804, comme le général Kerverseau.
     Le 4 août, M. avait débarqué à Paimbeuf du navire américain La Bergère, en provenance de New York.
     Le 18 octobre 1804, il est confirmé dans le grade de capitaine pour prendre rang du 31 décembre 1797.
     En 1808, il était aide-de-camp du général Lacroix et avait fait les deux dernières campagnes de la Grande Armée.
     Il quitte son général le 29 février 1808 pour rejoindre le 106ème régiment d'infanterie dans le Frioul.
     Il mourra des blessures reçues à la bataille de Leoben après avoir été nommé chef de bataillon par décret du 30 mai 1809.
Arch. de la Guerre ; Archiv. de la Marine ; Archiv. Nationales, F7 477447, dos. 2



Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence